AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Professeur Themaroy (professeur)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anliess Themaroy
{ Inquisiteur Themaroy }
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 27
Surnom (mutant) : Bloody I' (Implosion)/ Vampire/ Le Fou de l'hémoglobine
Lien fiche : Fiche d'Anliess Themaroy - Professeur
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Professeur Themaroy (professeur)   Mer 12 Mar - 17:42

*Nom : Themaroy

*Prénom : Anliess

*Age : Mettons lui 20 =3

Surnom de Mutant : Bloody I' (Implosion); Vampire, Le Fou de l'hémoglobine.

*Histoire : L'histoire de notre faux-vampire s'est déroulée il y a déjà de cela 20 ans (Ouaah) Née en Ecosse, haa l'Ecosse ... ses magnifiques paysages de verdures, ses monts et ses valées, son monstre du lochness, ses châteaux et ses fantômes ... Enfin bref, Anliess est née d'une mère Russe et d'un père Ecossais. C'est donc en cette raison que son prénom sonne guère le prénom anglicanisé. Mais qu'importe, le jeune homme aime ce prénom que sa chère et maintenant, défunte mère ai put lui transmettre.
C'est tout là un prénom russe à souhait bien que ce soit un prénom plutôt féminin à la base. Mais passons tout cela voulez-vous.
An' grandit en écosse, dans une petite demeure : un grand château dont le terrain qui suivait avec n'avait pas son pareil; des arbres fruitiers ou non à perte de vue, des grandes tiges vertes supportant des fleurs multicolores aux senteurs ennivrantes et douce comme la caresse d'une brise de printemps ou encore la couleur vert clair de l'herbe, qui captivait pendant des heures entiéres vos yeux, quitte à les rendre définitivement aveugles. Tout cela contrastant avec la fraicheur sans pareille de l'eau limpide et douce du lac environant ainsi que des petits cours d'eau et autre riviéres. C'est donc dans ce décors qu'Anliess évolua pendant la majeure partie de sa vie.
Sa mère travaillait non-loin et ainsi il l'a voyait souvent et cela ne le dérangeait guère. Au contraire, étant un enfant il en avait plus que besoin. Mais, seule ombre au tableau parraîssant idilique ... : Son cher et magnifique père! En effet, il ne le voyait que très peu, voir quasiment pas du tout. Parfois ... Ou, c'est à dire, un soir par tranche de quatre mois (dans une année, cela fait peu) Mais bon, bien qu'il ne le voyait jamais, An' ne se plaignait pas et du haut de ses trois ans jusqu'à ses 17 ans, il ne revit jamais vraiment son père.
Sans doute car celui-ci décida de ne plus du tout revenir aprés un soir fraîchement arrosé par une pluie horrible, lorsque le jeune homme n'avait encore que dix ans.

Mais la vie ne s'arrête pas là et An' continua de mener son petit train de vie avec sa mère. Malheureusement, celle-ci avait bien du mal à subvenir aux besoins de la famille mais aussi à payer les rénovations du château ainsi que le payement de toutes les taxes et impôts qu'il pouvait y avoir à payer. De plus, son travail ne lui rapportait guère... Il est vrai que travailler en tant qu'aide maternelle ne rapporte guère de sous et pour payer les factures d'un beau petit château qui se léguait depuis des années dans sa famille ... avec un tel salaire ... cela tenait de l'inconcevable.
Cependant elle put joindre les deux bouts grâce à des pans de sa famille qui lui restait encore et ainsi les factures furent payées. Mais ce n'est là que le début... car bientôt, les factures se remirent à pleuvoir en rafale, les créanciers etc à s'abattre en cadence sur cette petite "famille" de deux membres.
Et là ... Paleïndra n'eut plus de famille sur qui compter. Et dans quelques mois elle serait obligée de quitter tout ce domaine et la vie, seule avec son fils de onze ans, serait plus qu'extrêmement dure.

C'est donc devant cette vie par un mari stupide compromise, que la jeune femme déjà dans un piteux état, car malade depuis le départ de son maris, décida de choisir sa route et ... n'eut d'autre recour selon elle que le suicide.

Et un beau matin de printemps ... On put entendre un mot, se rapportant à cette jeune mère, être hurlé à travers tout le domaine du château. Ce mot si simple : MAMAN!
Ce mot de cinq lettres hurlé par un enfant de onze années... triste et en colére mêlée à l'incompréhension totale devant le corps de sa mère, inerte, sur le sol, un couteau en plein coeur, les yeux révulsés et on vous en passe les détails...

C'est couvert de sang qu'An' fut très vite emmenés et placé dans un orphelinat tenu par des bonnes soeurs, tandis que le domaine se trouva saisit et l'affaire passée sous silence sans commentaires.

Dans l'Orphelinat de Dublin, An' ne disait strictement mot à personne. Il restait dans son coin jusqu'à ce qu'un groupe d'enfant de son âge lui ouvre les yeux et là le jeune homme réaprit à rire et à s'amuser comme autrefois, sans pour autant arrêter de penser au passé.
Il grandit vite, aussi mentalement que physiquement. Déjà âgé de seize années, il quitta l'Orphelinat avec une poignée d'ami(e)s eux aussi se trouvant en âge de repartir mener leur vie comme ils l'entendraient.

Et c'est par une soirée brumeuse, au coin d'un bar de nuit bien agité lors d'une soirée en l'honneur de ses dix-septs ans, qu'il crut voir son père. Ce fantôme paternel qu'il n'avait plus vu depuis ses dix ans. Il courut alors aprés cet homme. Il courut, courut, à s'en faire exploser le coeur, à n'en plus pouvoir respirer et lorsqu'il le rattrapa enfin ce fut pour entendre une détonation, voir du sang tâcher ses mains puis tomber à la renverse sur le sol pavé, froid et humide d'une ruelle malfamée et sombre.

¤~Elipse~¤

Ses deux paupiéres se relévent lentement, et la premiére chose qu'il entrevoit c'est une longue surface blanche... Est-ce là le ciel?

"Suis-je au Paradis?"

-Non, vous êtes à l'hôpital central de Dublin, voulez-vous s'il vous plait me faire part de votre nom?!

La voix avait un petit ton d'empressement et semblait venir de sur sa droite, il essaya alors de bouger la tête mais ne put... Ne comprenant pas, il s'entêta à réessayer mais cela ne semblait guère convaincant.

-Non, Non et Non! Ne vous agitez pas! Vous n'êtes pas en l'état pour cela!

L'ordre forca An' à arrêter de gigoter et celui-ci ferma les yeux en écoutant les pas de l'infirmiére repartirent dans une autre direction. Que lui était-il donc arrivé? Il avait vu son père une fraction de seconde, il aurait voulut l'insulter, c'était de sa faute si maman était morte aprés tout! Si il ne serait pas partit, rien de cela ne serait arrivé! Mais pour l'instant, il se retrouvait là, étendu sur ce qui devait être un lit d'hôpital, en regardant le plafond blanc. Une chose n'allait pas, pourquoi son père lui avait-il donc tiré dessus? Un père ne doit-il pas être 'gentil' envers ses enfants?! Il ne comprenait décidement pas et plus il s'evertuait à savoir le pourquoi du comment, plus il tombait encore et encore dans l'ignorence la plus totale tandis que son esprit s'embrumait.

Son séjour dura deux semaines ... du moins son séjour dans le service de chirurgie car ... bizarrement lorsqu'il fut transporté à l'hôpital, on s'aperçut que son sang avait déjà coagulé et sans aucuns germe de quoique ce soit avait stoppé toute hémoragie ou disfonctionnement du corps. Vraiment étrange.

Cependant, An' fut placé dans une chambre de l'hôpital et chaque semaine on lui prélevé du sang afin de determiner la cause de tout cela mais rien ne fut trouvé... On décida alors de "voir" dans la tête du jeune homme mais celui-ci refusa catégoriquement et dans un excés de colère, les médecins se trouvant à quatre sur lui pour l'opérer, il balanca un scalpel sur le chirurgien. Celui-ci ne s'inquiéta guère de ce que le patient venait de faire car le scalpel lui avait juste effleuré la main et cette blessure superficielle ne laissait perler que deux, trois gouttes de sang écarlate.

-Laisses-toi faire jeune homme! C'est pour ton ... HYAAAAARRRRGH!

Un cri déchirant parcourut la piéce tandis que livide, le chirurgient s'effondra dans une marre de sang écarlate. Les quatre medecins lachérent alors Anliess pour courir vers la dépouille de l'homme. Qu'avait-il pu se passer? L'affaire fit courir un grand vacarme médiatique au sein de l'hôpital si bien qu'Anliess, pourtant pas reconnu comme l'auteur des faits, fut tout de même renvoyé de l'hôpital.

Et bien voila ... qu'allait-il devenir? Pas la moindre idée... Il marchait, là, devant lui, ses mains devant ses yeux, il les fixait sans savoir ce qu'il avait put faire tout à l'heure. C'est alors que l'idée lui traversa l'esprit : "un contrôle du sang"
Foutaises, cela n'arrivait que dans les comptes de fée et à bientôt dix-huit ans, il devait apprendre à se passer de toutes ses niaiseries.
Il oublia donc cette hypotése mais un jours, peu aprés ses dix-huit ans, il se fit poignarder à l'épaule lors du cambriolage d'une banque dans laquelle il était client malgré le peu d'argent (même quasi nul) qu'il possédait. Mais bref, la blessure était profonde et cela ne pouvait que faire mal à Anliess. Devant lui, l'auteur du braquage qui affichait une attitude stressée et de plus en plus éffrayée devant le sourire sadique qui se dessinnait peu à peu sur les lévres d'An'.

-A...Arrêtes de sourire! Tu ... Tu devrais avoir mal!!

Posant sa main sur celle du braqueur, Anliess le forca à retirer le couteau, une expression sadique et malsainte se dessinait de plus en plus sur son visage, allant même jusqu'à se lire dans ses yeux devenus injectés de sang, bien que bleues et calme d'habitude.

"Vous avez fait une erreur!"

-Tais toi! Tu n'es pas en lieu de parler!

Ne disant donc plus mots, An' finit de retirer le couteau, le sang s'arrêta alors de suite de s'échapper de la plaie et selon le bon vouloir d'Anliess, arrêta de couler définitivement.

-Qui est tu! ...D... DEMON!

An' regardait l'homme devenir terrifié, et jouant avec le couteau, il finit par faire une petite entaille sur la joue de l'homme qui saisit de terreur recula et trébucha sur son sac de billet. Face contre-terre, il se releva rapidement et partit en courant en direction de la sortie de la banque.
An' pensa alors à une seule chose ... cruelle cependant... tuer cet homme.
Et sous les regards encore plus effrayés des quelques clients de la banque, il sortit dehors pour fixer le cadavre de l'homme étendu sur le pavé du trotoir des rues de Dublin.

Il était pâle mais pas comme le chirurgien... Non ... là aucun sang ne coulait ... le sang avait stagné dans les veines du malheureux, lui coupant ainsi toute activité cérébrale et cardiaque, le tuant à petit feu.
Anliess avait encore fait un mort et il se trouvait accroupit à le fixer lorsqu'une jeune femme vint le prendre par le bras l'attirant loin loin. Jusqu'à ce que "pouf" il disparaisse et réaparaisse avec elle, dans une sorte de local désafecté.

-Ca fait deux morts! Tu fais de sacrés "exploits" Anliess!

Le brun, bien que légèrement sonné releva très vite la tête vers la personne qui lui addressait la parole.

"Qui êtes vous?!"

-Ohhh! Bah les pattes avec ton vouvoiement! Est-ce-que j'ai l'air d'être une grand-mère? Non! J'ai 20 ans je te ferais remarquer! Donc appelle moi Cath' comme tous les autres!

"Les autres??" Signala An' dans une totale attitude d'incompréhension en tentant de se remettre sur pied.

-Ouip! Au cas ou, môssieur n'aurait pas remarqué, tu es officiellement ce qu'on appelle un mutant! Or il n'est pas très bon de traîner dans les parrages pour un mutant lorsque l'on vient de tuer quelqu'un! Une fois, passe encore mais deux! Et surtout, accroupit devant la victime, tâché de sang et avec un regard sadique .... non non!

"Un mutant ?"

-Oui, c'est ce que tu es mon vieux! Et d'aprés ce que j'ai pu observer de toi, tu contrôles le sang. C'est assez ...

"Les autres ???" Anliess la coupa dans ses paroles auxquelles il ne prêtait plus attention du tout.

-Etrange ... Oui les autres! Tu n'es pas tout seul à avoir un "don", beaucoups d'autres mutants existent en ce monde complétement foutu! Et à ce titre, j'en fais partit. Comme tu en as fait l'expérience, moi, ma spécialité c'est de me déplacer momentanément ... ou la téléportation si tu préféres!

Anliess ne comprit pas tout mais n'osa pas reparler. Cath lui expliqua alors tout dans les détails les plus fins possible et elle le placa sous son aile, pour l'instruire sur tout ce qu'il avait à savoir.
Il resta deux ans complets avec elle, il se trouva être un éléve hors paire et son don fut très vite maîtrisé. Il intervenait avec elle dans des émeutes ou des attentats, aidant au gouvernement sans que ce dernier le sache. Car le gouvernement n'aime pas les mutants et cherche justement à les élimer.

Malheureusement, chaque bonne chose a une fin ... et celle là ne plait pas souvent! C'est donc dans une fusillade que Cath "décéda" Oui ... On ne sut jamais si elle était vraiment morte ou non ... Car on ne retrouva pas son corps... Mais s'étant vite retrouvé traqué par le gouvernement, An' (désormais âgé de vingt ans) "s'échappa" de Dublin et se recula en Ecosse pour tenter sa chance en tant que Professeur dans une école pour mutants dont lui avait fait part Cath' avant de disparaître. Si il pouvait aider les autres, autant le faire!

*Physique : Anliess a un physique plutôt sommaire. En effet, c'est un petit brin de brun (xD), dont les cheveux plus noir que bruns, ne sont pas très long mais peuvent parfois lui cacher la vue, nottament lorsqu'il baisse la tête (bah oui c'est logique!). Pour continuer en descendant, ses sourcils sont vraiment fins tout comme les traits de son visage... pourtant, on ne peut le confondre avec une demoiselle (ou alors, faut avoir forcé sur l'alcool!) Un petit nez tout sympathique, des beaux yeux bleus et profonds dans lesquels se reflétent parfois solitude, rigidité (ça existe?) ou autres sentiments. Parfois ... le plaisir lorsqu'il tue des gens (psycopatheuuu!)
Sa peau n'est pas très colorée, voir même quasi pâle ... et cela depuis sa plus tendre enfance bien que notre petit "vampire" aime sortir surtout tard la nuit, dans la pénombre des bosquets (mouahahaha)
Du reste, son corps n'est pas un corps d'athléte sculpté dans la plus belle des roches ... Non ... Il a un corps d'une personne de son âge qui a fait du sport mais sans aller non plus dans le surplus. Un ventre plat en perspective (xD Mon dieu qu'est-ce-que j'écris moi ?)

Bref, passons au style vestimentaire. An' met un peu tout ce qui lui plaît et il ne s'attarde pas toujours sur :
"Est-ce-que ça plaîra à mon voisin?"
"Serais-je ultra-magnifiquement-beau comme cela?"
Non, il reste dans le basique et cela lui sied bien. Il n'est pas rare de le voir avec un habit sans manches, dont le col est fendu et peut s'attacher par des lacets. Comme les tuniques dans le style asiatique. Cependant, et encore une fois, il met et mettra toujours un peu de tout!

*Caractère : Et bien, que dire du caractère de cher Anliess? Pas grand chose?! Okay alors c'est bon j'ai finit 8D *sbaff* yay u__u" m'engeulez pas! Hein!
Donc, An' a un caractére qui peut être parfois ce que l'on nomme courament un caractère de cochon. En effet, il peut se trouver relativement borné et têtu lorsque Môssieur a prit une décision, peut importe laquelle. Il est parfois lunatique et passe souvent du coq à l'âne cependant ... Il est louche car la plupart des parties de son caractère qu'il a se reflétent en sens contraire (O.o' "WILLY ON COMPREND PAS") Okay ... Donc par exemple ... euuh ... Démart au quart de tour / Mais cependant réfléchit à la conséquence de ses actes et réfléchit avant de les faires; gentil/méchant =3 On comprend ? Il est d'une grande "double-nature" le petiot!
Pour le connaître, faut y aller xD Cependant s't'un fou! Amusez vous bien à la regarder faire son stupide autant que son intelligent réfléchit =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anliess Themaroy
{ Inquisiteur Themaroy }
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 27
Surnom (mutant) : Bloody I' (Implosion)/ Vampire/ Le Fou de l'hémoglobine
Lien fiche : Fiche d'Anliess Themaroy - Professeur
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Professeur Themaroy (professeur)   Ven 14 Mar - 22:23

Puisque ça dépasse la longueur autorisée u__u"

la suiteee!

*Relation avec les humains normaux ou avec les mutants : Il n'a strictement rien contre eux, cependant il se méfie de tout le monde. On sait jamais, desfois que le gouvernement tenterait quelque chose. Mais on ne va tout de même pas dans les extrêmes voyons!

Don : Le don d'An' Euuuh ... Je sais pas x3 Nan je rigole! Notre cher Vampire qui n'en est pas du tout un d'ailleur a pour don de contrôler le sang. Attention au votre! Il peut faire plusieurs choses avec cela, soyons un peu clair.
¤Le contrôler¤
-Faire une arme, un objet avec du sang (il le fait coaguler ... s'pas très joli)
-Purifier son corps d'un poison => en extrayant le mauvais sang ou en le stoppant
-Stopper son sang, ou celui des autres (ainsi empêcher d'iriguer votre coeur, votre cerveau ou n'importe quelle partie)
-Exercer une pression dans votre corps avec votre sang ... et ainsi ... BOUM ça fait une implosion!
-Vider la personne de son sang
-> Soit il blesse (entaille) la personne et fait sortir le sang (plus simple et très très rapide)
-> Ou il se concentre et fait sortir le sang, comme lors d'un suçon mais c'est aussi beaucoup plus lent et douloureux.

Défaut du don : Son don l'a déjà fait s'évanouir! Haan xD Soyons sérieux! Alors ... Bah quand il l'utilise trop et bah ... il a plus de sang et bah du coup alors il meurt! (nawak!)
Sérieux sérieux! Son défaut se trouve assez simple, si il use trop de son don, notre petite An' perd totalement le contrôle, ainsi, comme si il y avait deux antités dans sa tête, l'une bonne et l'autre folle, âppatée par le sang! Graouw'!

*Qualités : Discret, gentil, altruiste, mignon tout plein xD

*Défauts : Très beaucoup plein! (Extravagant, excentrique ? Fou par moment)

*Poste souhaité : Professeur =3

Comment avez vous connu ce forum ? : Par une meute de lapins affamés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quali Warumn
{ Inquisitrice Warumn }
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 28
Sexe : Fille
Surnom (mutant) : A remplir
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Professeur Themaroy (professeur)   Dim 16 Mar - 14:27

Oh un ami qui joue avec l'hémoglobine

Re Bienvenue chez nous (c'est nawak ske je dis)
Bienvenue et vous êtes validé chère collègue^^

Vous contez aider les autres<?! et bien vous allez pouvoir aider!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Professeur Themaroy (professeur)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Professeur Themaroy (professeur)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Adieu .. M'sieur le professeur "
» Professeur d'université
» « La valeur d'un professeur se mesure à la personnalité de ses élèves. » [PV Husk]
» Professeur-documentaliste
» professeur malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surion :: Hors rp :: Présentations :: Membres du Personnel-
Sauter vers: