AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mélianna Len-Mathers

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélianna Len-Mathers
Elève de Fanlore
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 31
Sexe : Fille
Surnom (mutant) : Master of the 72 demons
Lien fiche : Fiche de Mélianna Len-Mathers
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Mélianna Len-Mathers   Lun 24 Mar - 23:26

*Nom : Len-Mathers

*Prénom : Mélianna

*Age : 16 ans

Surnom de Mutant : Master of the 72 demons/ spirits (bien qu'elle soit encoooooooore loin de tous les maîtriser)

*Histoire :
Tout histoire à son commencement, celle de Mélianna également. Avant de parler de l’enfant, parlons des parents, en commençant par sa mère.

~Eleanor~

Eleanore Mathers, 25 ans, anglaise, était une jeune femme pleine d’avenir, essayant de finir son doctorat dans le génie génétique et travaillant en tant qu’assistante dans un drôle d’établissement qui se chargeait de tracer les mutants, de les enlever, de les étudier, de les disséquer parfois, et souvent les utiliser à leur avantage.

Cette «association » travaillait pour l’État, qui en finançait les actions, mais faisait semblant de ne pas savoir ce qui se tramait à l’intérieur. Eleanor n’était pas vraiment choquée par ce qu’elle voyait. Après tout ce n’était que des mutants, et comme tout le monde le disait, les mutants qu’ils disséquaient étaient uniquement des mutants qui avaient fait le mal autour d’eux, tuant des enfants, des familles, des personnes sans défense. Ce n’était donc que justice qu’ils soient traités ainsi…. « Et puis il faut bien faire avancer la science non? » était la phrase préférée du Dr Bannings, le supérieur d’Eleanore.

Bannings était un homme totalement abject, qu’Eleanor détestait cordialement. Elle ne pouvait s’empêcher de trembler de dégoût lorsqu’il s’approchait d’elle, qu’il tentait de la toucher avec ses doigts moites, et souvent graisseux. Il n’avait aucun talent, et était bête comme ses pieds, mais grâce à quelques contacts haut placés, il avait fini à la tête de l’Établissement.
Bizarrement c’est grâce à l’homme qu’elle méprisait le plus que sa vie changea du tout au tout.

~Connor~

26 ans et déjà en captivité…. Telle était la vie de Connor Len depuis qu’il savait qu’il était un mutant, qu’il était différent des autres, qu’il ne vivrait plus jamais comme une personne normale, qu’il ne côtoierai plus jamais des êtres qui n’auraient pas peur de lui…. Il avait atterrit dans l’ Établissement deux ans auparavant. Il avait vécu dans celui de New York aux Etats-Unis, puis avait fini par être transféré dans en Grande Bretagne, pour être le « garde du corps » du directeur. Garde du corps? Assassin professionnel oui! Il devra s’occuper, avec ses dons bien sûr, d’éliminer tous les ennemis de l’Établissement: les mutants récalcitrants, et les pro mutants un peu trop virulents.

Est-ce que c’était une vie? Non… Mais il n’avait pas le choix. La vie de sa mère et de sa sœur en dépendait, il devait à tout prix les protéger… . Il était le seul mutant de sa famille, mais pas le seul de sa lignée. A chaque génération, un mutant se devait de naître dans la famille Len, et c’était tombé sur lui.
Connor espérait qu’il allait bien s’adapter à ce nouvel Établissement. Il avait pris ses marques dans l’autre, il était proche de sa mère et de sa sœur, même s’il ne pouvait pas les contacter, il savait où elles se trouvaient….

~Connor+ Eleanor~

La rencontre se fit quelques temps après l’arrivée de Connor à l’Établissement. Lors d’une visite de contrôle. Eleanor la première fois, l’ignora totalement, elle ne faisait pas attention aux mutants qui traversaient le centre, étant donné qu’ils ne restaient jamais bien longtemps. Connor au contraire trouva la jeune femme totalement fascinante, belle et intelligente. Ils se trouvaient tous les deux dans le bureau du Dr Bannings, Eleanor étant venue pour donner les résultats de tests qu’elle avait effectué le matin même. Elle ne posa pas un regard sur Connor qui assis sur un fauteuil dans le fond de la pièce, n’écoutait pas un mot de la conversation et regardait Eleanor.
Quelques temps plus tard, les deux jeunes gens se rencontrèrent de nouveau. Il fallait dire que Connor attendait ce jour de pieds ferme. Et là, forcément lorsqu’ Eleanor pu réellement parler avec Connor, son opinion sur les mutants changea radicalement.

Ils passèrent de plus en plus de temps ensemble, discutant des heures durant sur la condition des mutants dans le monde, sur le métier qu’Eleanor exerçait, sur le pourquoi et le comment les gens différents étaient opprimés. Ils passèrent du stade de l’amitié à celui de l’amour. C’est à ce moment qu’ils choisirent de s’enfuir de l’Établissement. Une vie à deux était impossible dans ces conditions. Et le plus simple était de se sauver.
Ils réussirent à monter un plan assez rapidement et s’enfuirent dans la nuit, sans se faire pourchasser. En effet, Connor était assez « haut placé » pour ne pas avoir à justifier ses allées et venues. Ils réussirent à disparaître de la surface de la terre, et ne furent jamais retrouvés par les membres de l’Établissement. En revanche, ce qui arriva à la mère et à la sœur de Connor fut bien moins réjouissant, sans qu’il ne soit au courant, elles furent exécutées dans un ultime effort des gérants de l’Établissement pour faire sortir Connor de sa tanière. A croire qu’il ne tenait pas tant à sa famille qu’ils le pensaient tous….

~ Mélianna ~

On pourrait dire que l’enfant fut née de l’amour inconditionnel de ses deux parents, mais ce ne fut pas vraiment le cas.

Quelques années après leur fuite de l’Établissement, Connor et Eleanor avaient fini par s’établir dans une petite ville du sud de la Californie. Eleanor mit au monde une petite fille qu’elle décida de prénommer Mélianna. Pourquoi? C’était un nom qu’elle avait inventé de toutes pièces, elle hésitait entre le prénom Mélinda et Anna.

« Autant utiliser une contraction qui serait plus facile à porter que le prénom entier » dit-elle à Connor en regardant la petite fille qui gigotait en baillant dans ses bras.
Elle tendit l’enfant à son mari qui refusa tout net de la prendre dans ses bras. Connor était toujours furieux qu’elle ait eu l’enfant. Ceci irrita grandement la jeune femme. Après tout il avait eu neuf mois pour s’y habituer, pourquoi ne se faisait il pas à l’idée qu’ils ne seraient désormais plus tous les deux, et qu’il fallait qu’il la partage avec elle? Malgré son air doux, Eleanor détestait par-dessus tout cet aspect de Connor: depuis qu’ils avaient quitté l’Établissement, il agissait comme si elle était sa possession et personne ne pouvait s’en approcher sous peine de représailles. Il fallait que cela cesse maintenant qu’ils étaient parents, et Eleanor pensait avoir une sérieuse conversation avec son mari à ce sujet. Soit il acceptait Mélianna, soit elle le quittait jusqu’à ce qu’il retrouve ses esprits.

°10 ans plus tard°

Le sang gouttait sur le plancher en faisant un horrible son, l’obscurité dans laquelle elle se trouvait était la bienvenue, et elle était certaine qu’il ne la trouverait pas là où elle était. Rester ici quelque temps, quelques heures, bien qu’elle ne savait pas combien de temps avait passé, et quand est-ce qu’on viendrait la sauver.
Car elle viendrait, elle en était sûre, mais elle préfèrerait que ce soit avant qu’il l’ait mise en pièces.
Elle passa sa manche sur son nez ensanglanté et se tapit plus profondément dans le placard où elle était cachée. C’était la cachette idéale car il ne la trouvait jamais ici.
Elle entendit des bruits de pas qui se rapprochaient du placard, puis s’arrêtèrent brusquement. Elle qui pensait qu’ils allaient continuer à s’éloigner….. La porte s’ouvrit brusquement et elle se sentit brutalement soulevée du sol.

« Tu pensais pouvoir te cacher indéfiniment espèce de sale petite dégénérée? »

Comme toujours il hurlait, et lui faisait mal. Il la secoua comme un prunier et la laissa retomber par terre. Mélianna se fit atrocement mal au genoux en se réceptionnant mal. Elle leva les yeux vers son père et ne dit rien. Elle savait que lorsqu’elle disait quelque chose, c’était pire que tout, il se déchaînait encore plus.

« Regarde moi l’état dans lequel tu te trouves. Tu veux que ta mère rentre et te voit comme ça? Hein? »
Il attrapa la petite fille par l’épaule et la secoua de nouveau jusqu’à ce qu’il entende un horrible craquement. Mélianna hurla de douleur et se laissa tomber sur le parquet.

« Regarde l’heure qu’il est… J’aurais à peine le temps de t’emmener chez Maurice pour qu’il fixe tout ça. Tu es contente? Tu me fais perdre mon temps idiote! »

Il la prit par son bras cassé et la traîna dans toute la maison, insensible aux hurlements perçants de Mélianna. Elle savait parfaitement où ils allaient. Chez Maurice, un autre mutant, son père n’ayant pas le pouvoir de guérir. Maurice allait la guérir et son père la ramènerait à la maison pour faire comme si de rien n’était, comme si rien n’était arrivé, pour montrer un face angélique devant sa mère au lieu qu’il n’était qu’un abject personnage.
Il profitait du fait qu’elle soit dehors pour pouvoir brutaliser sa fille en toute impunité. Connor était sûr du silence de Maurice étant donné qu’il avait peur de ses pouvoirs. Qui avait vraiment envie de se frotter à une personne qui pouvait vous tourmenter, et même vous tuer dans votre sommeil?
Connor n’en était pas arrivé à cette extrémité avec sa fille, pour la simple et bonne raison que la perdre signifiait perdre Eleanor, qui serait sûrement morte de chagrin si sa fille venait à mourir. Et sa femme contrairement à sa fille était tout pour lui.


°5 ans plus tard°

¤Cours! Fuis avant qu‘il ne soit trop tard!¤

C’était un esprit qui lui donnait des instructions. Elle ne pouvait plus rester dans cette maison à subir les maltraitances d’un père qui la détestait. Elle ne savait même pas pourquoi…. Depuis quelques temps, les coups étaient de pire en pire, et Maurice avait de plus en plus de mal à la soigner.

Elle avait déposé une petite note sur l’oreiller de sa mère lui expliquant qu’elle était désolée, mais qu’elle devait partir. Mélianna s’était sentie obligée de protéger sa mère en lui disant qu’elle ne voulait pas leur faire de mal à cause de son don. Mais ce n’était pas ça du tout. Ce qu’elle voulait était de s’éloigner le plus possible de son père, cet homme qui finirait un jour par la tuer.
La jeune fille avait trouvé, en faisant des recherches sur Internet, un forum qui parlait de gens comme elle, des mutants. Elle savait beaucoup de choses au niveau génétique du fait de l’ancien travail de sa mère, et elle savait à peu près comment contrôler le sien. Grimaçant sous l’effet de l’énorme cicatrice qu’elle avait dans le dos (Maurice n’avait pas réussi à la soigner cette fois ci), Mélianna se dépêcha de réunir quelques affaires auxquelles elle tenait vraiment afin de partir à la recherche de cet endroit qui lui permettrait de s’évader… Elle prit les économies qu’elle avait accumulé, son sac, contenant son ordinateur portable, et un autre contenant des vêtements et autres objets importants.
Comme ses parents avant elle, Mélianna attendit la nuit avant de s’enfuir de chez elle. Sa première destination était New York, ou plutôt ses environs. Elle avait entendu dire qu'elle pouvait avoir des papiers qui lui permettraient de quitter les Etats-Unis incognito sans que ses parents apprennent où elle souhaitait se rendre.
Arrivée là bas, et après quelques mois de recherches infructueuses et de nombreux ennuis, elle fini par trouver un moyen de se sauver des Etats-Unis sans être inquiètée. Elle prit l’avion jusqu’à Londres, puis fit du stop jusqu’à ce qu’elle se retrouve en Irlande. Ensuite, tout ce que Mélianna se rappela fut qu’elle marcha, marcha, marcha, jusqu’à ce qu’elle tombe d’épuisement devant les portes de l’école. Le jour de ses 16 ans. C’est d’ailleurs à ce jour, que commencent les aventures de Mélianna Len-Mathers à Surion.


Dernière édition par Mélianna Len-Mathers le Lun 21 Avr - 22:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélianna Len-Mathers
Elève de Fanlore
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 31
Sexe : Fille
Surnom (mutant) : Master of the 72 demons
Lien fiche : Fiche de Mélianna Len-Mathers
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Mélianna Len-Mathers   Jeu 27 Mar - 1:33

[Suite et fin de la fiche pour cause de limite maximum dépassée]

*Physique :

Mélianna possède de longs cheveux couleur prune lui arrivant à la taille ainsi qu’une frange qui lui mange la moitié du visage et qui recouvrent ses yeux au besoin (lorsqu’elle ne veut pas qu’on sage qu’elle est en train de mentir par exemple). Comme sa mère, elle à de grands yeux bleus tirant vers le violet assez expressifs. Un visage assez avenant complète le personnage. Il est vrai qu’elle avait appris de sa mère qu’une personne est bien plus agréable avec un sourire qu’une grimace sur le visage. Coquette, Mélianna est souvent habillée de manière assez gaie des couleurs vives, enfin lorsqu’elle à le choix. Sinon elle s’habillera de la manière la plus pratique possible. Par contre, Mélianna ne porte jamais des habits découvrant trop son dos et son ventre, étant donné qu’elle à de grandes cicatrices à ces endroits.
Elle est de taille assez moyenne, 1m65, et de corpulence normale.
La jeune fille est souvent vue avec de drôles de bracelets en cuir de 10cm de long à chaque poignets qui contiennent… vous verrez à la description du don Wink


*Caractère :

D’un naturel assez réservé au premier abord, Mélianna est une vraie folle. Folle dans le bon sens naturellement, pas psychopathe incontrôlable, plutôt délirante. Il lui arrive d’avoir de brusques changements d’humeur, qui ne sont jamais vraiment expliqués. Lorsque cela lui arrive, Mélianna préfère s’isoler dans un coin. Elle n’est pas vraiment une personne qui aime la solitude, mais cela ne la dérange pas d’être seule de temps en temps. Elle a rarement usage de la violence physique (coups, etc.… sinon ça ne l’empêchera pas d’utiliser son don pour botter les fesses de quelque un).
Dernier point, elle a une peur panique de l'eau, ce qui la paralyse totalement.


*Relation avec les humains normaux :

« Toutes les personnes qui oppriment les mutants ne sont que de sales sauvages! » Est l’opinion de Mélianna vis-à-vis des humains. « Ceux qui ont peur de nous sans nous connaître ne sont que des ignorants ». Elle ne méprise que les personnes qui jugent sans connaître, mais n’irait pas attaquer un humain sans défense, cela étant contre sa nature, et contre tout ce que sa mère lui avait appris: les gens peuvent changer d’avis suivant les situations…


*Don :

Connaissez vous l’histoire du Roi Salomon et de ses 72 Démons? Et si on vous disait que les démons étaient en fait des esprits d’anciens mutants mis au service du Roi Salomon et de ses descendants? Et si on vous disait que Mélianna de par son père possédait le sang qui lui permettait d’utiliser son don à ces fins?

En clair, le don de Mélianna se divise en deux parties:

- Pouvoir entendre et voir les esprits des personnes décédées

- Utiliser et parfaitement contrôler les 72 esprits qui apparaîtront sous forme physique (nous les appellerons démons pour plus de commodité) (pouvoir contrôler les 72 sera son ultime évolution), et dont la puissance augmente selon l’évolution.

Première évolution: Peut utiliser et contrôler:
Marbas: apparaît sous la forme d’un lion
Forneus: apparaît sous la forme d’un monstre marin, les attaques utilisant de l’eau son sans effet sur lui
Eligor: apparaît sous la forme d’un chevalier armé d’une lance
Glasya-Labolas: apparaît sous la forme d’une chimère: un corps de chien avec des ailes de griffon


Les autres évolutions consistent à acquérir d’autres démons.
Afin d’utiliser correctement son don, Mélianna a besoin d’un catalyseur. Des aiguilles en porcelaine contenues dans deux bracelets qu’elle porte aux poignets. Ces aiguilles, plantées dans le sol lui permettent une meilleure « connectivité » avec les esprits. Elles lui permettent également de se défendre.

*Défaut du don :

-Le défaut principal du don de Mélianna est le contrôle. Elle n’a pas forcément le contrôle des démons qu’elle possède. Ils peuvent se retourner contre elle et ça peut être assez sanglant. Elle réfléchit donc bien avant d’utiliser son don.

- En faisant un pacte avec les esprits, un lien se crée entre Mélianna et eux. Ce qui implique le constat suivant: lorsqu’un de ses démons est détruit (pas définitivement, mais pour au moins 24h), la jeune fille en subit physiquement les conséquences.

- Dernièrement, ce n'est pas la fête chez Tatie Danièle, Mélianna ne peut en aucun cas faire appel à plus de deux démons à la fois, et s'épuise donc deux fois plus vite.


*Qualités :

- Joviale
- Interessée (pas dans le mauvais sens hein)
- Loyale

*Défauts :

- Têtue
- Curieuse (mais pas commère)
- Parfois mauvaise langue

*Professeur souhaité : Celui ou celle qui voudra bien d'elle

Comment avez vous connu ce forum ? : C'est un petit lutinet qui m'a soufflé Wink

Code: Validé par Damaris


Dernière édition par Mélianna Len-Mathers le Lun 21 Avr - 22:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damaris L. Sil'Maya
{ Mère Inquisitrice }
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 28
Sexe : Fille
Surnom (mutant) : .
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Mélianna Len-Mathers   Lun 21 Avr - 23:23

    Elle a rien dit la vilaine è_é Enfin. Tout est bon !

    Tu es re-validée x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mélianna Len-Mathers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mélianna Len-Mathers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surion :: Hors rp :: Présentations :: Elèves-
Sauter vers: