AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Jumeaux Siméline~ Face une : Daphné Tia Öl [Fin!!!!]

Aller en bas 
AuteurMessage
Daphné Siméline
Elève de Fanlore
avatar

Nombre de messages : 33
Sexe : Fille
Surnom (mutant) : Mindy
Lien fiche : Fiche de Daphné
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Les Jumeaux Siméline~ Face une : Daphné Tia Öl [Fin!!!!]   Dim 2 Mar - 20:03

*Nom : Siméline

*Prénom : Daphné, Tia, Öl

*Age : 16ans, née en Nobembre.

Surnom de Mutant : Mindy

*Physique : Jeune fille de 16ans, Daphné ressemble beaucoup plus à une poupée de porcelaine qu’à une jeune demoiselle de son age. Elle n’est pas très grande, mais ce n’est un inconvénient pour personne sûrement pas pour elle qui sait que seul compte la grandeur d’âme. Plutôt fine, Mindy n’est pas de ces jeunes demoiselles squelettiques, ses formes sont bien là ou il faut, ni invisibles ni très apparentes. C’est une jolie poupée, qui, néanmoins, avec son teint d’une pâleur extrême, ses cheveux d’un blond décoloré, et ses sublimes yeux d’un bleu cristallin pourrait paraître maladive, prompte à tomber malade, fragile. Fragile, elle l’est sûrement beaucoup trop, aussi moralement que physiquement, prompte à être détruite par un virus ou par un événement, les gens on tendance à la surprotéger. Maladive, c’est certainement, une des jeune personne a attrapé le plus de maladie sur terre, depuis toujours, ses défenses immunitaires lui causent bien des problèmes, angines à répétition, rhinopharyngite et grippes, sont ses plus communes, mais elle attrape aussi bien toutes sortes d’autre maladie plus difficile à soigner. Daphné se blesse aussi beaucoup, et souvent, une simple petite coupure déclenche chez elle des hémorragies, un bleu est une blessure douloureuse, elle s’est déjà cassé un bon nombre de fois des os. Toutes ces blessures, ces fragilités sans que son don ne puisse faire quelque chose pour la guérir. Des contraintes lourdes pour une jeune demoiselle de son âge, qui pourtant prend la vie du bon côté, le plus souvent souriante, et au caractère attendrissent, et doux.
Daphné ressemble considérablement a son frère, normale me direz)vous ils sont jumeaux, de vrai jumeaux, lié comme les doigts de la mains, liés comme les deux yeux d’un visage, liés comme le ciel et la terre, comme le soleil et la lune, liés comme jamais, comme toujours, comme deux personnes dans le même corps, comme une personnes dans deux corps, et tout cela se lis sur les doux visages.


*Caractère : Son caractère, oui. Il est simple en apparences, facile à déchiffré, à deviner, le monde peut s'accorder le loisir de penser savoir ce qu'elle a en tête, mais ce n'est certes pas le cas… Mlle Daphné est une jeune personne douce et gentille, elle la particularité amusante d'être de ses filles complètement dénués de pudicité de gène et quelques peu déluré. Pas pour autant inconsciente, derrière son minois angélique ce cache une véritable petite génie, une petite personne intelligente et studieuse.
Derrière un masque de beauté et de douceur se cache la petite fille qu’elle fut, qu’elle est, et qu’elle sera à jamais. Une enfant triste et fragile. Au caractère doux, franc et gentil. Ses mésaventures lui ont laisser un goût amère dans la bouche, et chaque soir en s’endormant elle pense à sa famille qui à disparut, à sa mère qui l’a abandonné, à sa tante qui s’est laisser tuer, à son grand-père qui n’a pas su tenir le coup. C’est un cœur plein de rancœurs qui est enfermé dans ce corps fragile, Daphné en veut à la terre entière, elle en veut à la vie elle-même, le monde a mit sur son passage de nombreux désastres qui on ravagé sa vie.
Véritable poupée de porcelaine, c’est l’image qu’elle cultive, qu’elle montre, c’est ce masque qu’elle affection car qu’il lui permet de vivre sans que l’on lui pose trop de question. Aussi la présence de certaine personne l’insupporte, les gens, plus particulièrement les enfants ayant souffert au même titre qu’elle lui font horreur, elle tente de s’en sortir et ne peut écouter leurs malheurs, voir leurs visage déconfit, détruit par leurs douleurs. Le mal, le vise et la méchanceté gratuite lui font du mal, Daph’ ne peut rester sans rien faire, spectatrice au risque de devenir folle. Elle est fragile certes, mais par de nombreux moyens elle fait preuve de force, de volonté, de joie de vivre, par son don elle exprime ce qui refuse de sortir de sa bouche. Ses dessins sont une images sur son esprit. Elle dessine et passe son temps à mettre en forme ses dessins. C’est un moyen de faire partager au monde sa vie, car dans chaque dessins, aussi pratique soit-il est une part de notre demoiselle, quelques marques sont d’ailleurs visible parfois.

*Relation avec les humains normaux : Les humains l’indifférent, Daphné à vécue pendant quelques temps avec des personne n’ayant pas de don, il lui sont aussi indifférent que les mutants. Daphné ne ressent aucune affinité particulière avec les gens en dehors de son frère. Certain humains sont bon et généreux et certain mutant son détestables. Il n’existe pas de race supérieur, si ce n’est celle qui saura reconnaître que tout le monde mérite de vivre libre et égaux (huum no coment).

*Don : Se serait trop facile de dire que son don est le dessins. Car bien qu’il le soit il faut je le pense quelques rajouts.
Daphné dessine, pour son plaisir le plus souvent bien qu’il lui arrive aussi de dessiner pour se protéger.
Son don est assez semblable à celui de son frère bien qu’elle ne travail en rien avec les mots mais avec les courbes gracieuse que font ses crayons sur papier, sur sable, sur bois, sur peau sur tout ou presque en réalité.
Daphné donnent vie à ses dessins. Ils sont inscrits sur matière, et par le simple fait de les vouloir solide, ils le deviennent. Notre jeune demoiselle commença avec les petite objet, battons, pierres, bagues, verres, fourchettes. Puis elle augmenta d’intensité avec des objet plus imposant. Après quelques temps elle trouva le moyen de refaire des êtres vivants ou des végétaux. Vint une période de profonde dépression ou elle dessina sa mère, qui apparut quelques secondes avant que Daphné ne l’efface, meurtrie par cette apparition inconsciente.
Son don lui permet de faire apparaître des choses, des êtres bien qu’elle ne le fasse que très rarement. Ses apparitions ne durent pas toute aussi longtemps. Il y en eu quelques unes qui furent et qui son toujours, mais elles sont rares d’autre se créèrent et disparurent quelques seconde plus tard.

*Défaut du don : Comme tous les don celui de Daphné à le défaut inévitable de l’épuisement après une trop longue utilisation. Ses dessins bien que simple en apparences lui prennent de temps et des forces, elle la jeune fille qui n’en a déjà pas beaucoup. Daph’ s’épuise rapidement en utilisant son don.
Il est bien sûr inutile de demander à Daphné quelques chose si elle na pas sous la main une matière sur laquelle dessiner.
Le dernière défaut de ce don, est celui du moment de l’apparition, une chose apparaît si elle est normalement constitué, un homme ne peut vivre sans cœur, de même qu’un verre ne peut tenir sans pieds. Alors de même que les choses voyantes, l’apparence est importante les matières internes le sont aussi. C’est donc indispensable à notre jeune fille de tout imaginer, de tout vir pour que la « chose » puisse « vivre » ».

*Qualités : D’une douceur sans bornes, gentille et affectueuse.

*Défauts : Fragile, gourmande et quelques peut volage.


Comment avez vous connu ce forum ? : haha je suis une souris

code: Validé par Damaris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Siméline
Elève de Fanlore
avatar

Nombre de messages : 33
Sexe : Fille
Surnom (mutant) : Mindy
Lien fiche : Fiche de Daphné
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Siméline~ Face une : Daphné Tia Öl [Fin!!!!]   Sam 19 Avr - 19:26

Voici donc venir (non pas Casimir =_=) l'histoire de la famille Simèline...
Le Nom Siméline ... Pour quelques gens il est inconnu, pour d'autres il est profondément encré dans les mémoires... Ce nom était encore il y avait quelque années synonime d'argent, de puissance, d'honneur ou encore de beauté que ce soit pour les hommes ou les femmes de la lignée. Mais avec les années, les problèmes, les guerres, les armées ... La lignée sombra peu à peu dans l'oubli...

Cependant, la lignée des Simélines continue de vivre et cela un peu partout à travers le monde et c'est en Russie que débute l'histoire des deux derniers héritiers de la branche principale des Simélines ... Daphné Tia, Öl
et Damien Owen Robin... Le présent ne fait que reprendre ses droits puisés dans l'histoire pour construire son avenir glorieux...

Nous sommes donc en Russie, la période de l'année n'est autre que l'hiver et la température quasi négative géle tout sur place. Dans un petit hameau d'une centaine d'habitants à peu prés, vit une famille constituée de neuf membres habitant une pseudo châlet s'apparentant plus à une bicoque qu'à un habitat propice à la vie...
Cette famille n'est autre qu'une partie de la grande lignée des Simèlines ... bien étrange sort pour une famille portant le nom d'une illustre lignée que de vivre les uns entassés sur les autres dans une bicoque trouée de partout, prenant l'eau à la première fonte des neiges... Pourtant vit bien là un morceau de la famille Siméline constitué du patriarche Remüen un des seuls à avoir put connaître la domination de certains pays par la puissance de la lignée mais maintenant lui même dans un piteux état... Ses cheveux sont devenus blancs, raides et courts, ses yeux verts ont perdus de leur éclat d'antan et son cerveau reproduit le même effet qu'une batterie déchargée. Cependant il reste le seul à "posséder" le savoir d'avant.
Ensuite, vient M Josef Simèline, il est l'un des fils de Remüen et le frère d'Olgä. Il est grand, ses yeux sont aussi marrons que l'écorce d'un chêne dans sa meilleure année, ses cheveux blonds sont cours mais chatouille sa nuque de temps à autre, enfin il a une musculature digne d'un bûcheron mais posséde un grand coeur, ce fier homme est marié à une petite dame à la silhouette élancée, au visage radieux et magnifique exprimant la joie de vivre malgrés les dures conditions de vie imposées. Cette douce femme se nomme Heva et elle se trouve alors enceinte de jumeaux dont elle ne connait pour le moment, que les coups de pieds à l'intérieur de son ventre. La famille promet de s'agrandir d'autant plus qu'avec ce petit monde, l'on trouve de plus Olgä, la soeur de Josef, une femme gentille et forte de caractère elle même mariée à Irvin, un homme ressemblant à Josef. Enfin, Olgä est mère de deux enfants, Katarina et Myrden, deux petites filles aussi brunes que les cheveux de leur mère et dont les yeux verts émeraudes sont si beau à regarder...
Et toute cette petite famille vit sa vie quotidienement sans se soucier de trop d'un avenir proche ...
Mais parfois ... La nuit, avant d'aller se coucher, Remüen repense au passé. Ahh ... le temps où il vivait encore en Irlande dans ces grands espaces verdoyants, dans ce grand château bâtit sur un col dominant tout un domaine appartenant à la branche principale et suprême des Simélines... Mais les guerres avaient fait leur lot de bêtises et à cause de tout cela, il avait vu le château être réduit en cendre par une armée de la République Impériale Française et avait même dû prendre la fuite avec sa femme et ses deux enfants, tandis que le reste comme Artinian premier, l'homme à la tête des Simélines fut assassiné ainsi que tout le reste de la famille... Et bien que partout dans le monde, les Simélines tentérent de maintenir leur réputation, leur empire sombra...
Remüen se rapelle encore le jour où il débarqua en Russie avec sa petite famille aprés avoir fait des détours dans les océans pour échapper au contrôle permanent de la France, là ils avaient trouvé une petite maison qu'il retapa aidait de sa femme et de ses deux enfants : Josef et Olgä encore jeunes à l'époque. Puis quelques années plus tard, sa femme décéda d'une sorte de maladie incurable... bien étrange chose mais les survivants de la branche principal n'était désormais plus que trois...

Les années continuèrent à passer, plus aucune nouvelle des autres branches des Simélines... Remüen se trouvait déjà vieux et ses deux enfants s'étaient mariés avec des amis d'enfance du village... Le temps fit inlassablement son office et bientôt, on se retrouvait avec toute une petite famille dans la vieille maison du départ et quand Remüen y pensait, une larme qu'il ne pouvait retenir dégringolait de son oeil, on l'entendait alors grommeler ...


-"Foutue glandes lacrymales! Le froid vous joue des tours!"

Mais passons... Un soir, vint le terme de la grosesse d'Heva qui mit alors au monde deux jumeaux identique à un si haut point que même jusqu'à l'âge de dix ans, leur propre père s'y trompait encore bien que ce soit là des faux jumeaux puisque l'un garçon et l'autre fille.
Les jumeaux grandirent très vite et ne se séparaient jamais l'un de l'autre, grâce à leur mère, ils bénéficiairent de bonnes leçons et apprirent à lire et écrire facilement, de plus leur père leur inculquait ce qu'ils se devaient de connaître de la vraie vie tandis que Remüen les informait sur le passé des Siméline ce qui les faisait rêver jusqu'à pas d'heure les soirs de pluie ou bien quand ils ne jouaient pas avec leurs deux cousines.
Mais toute bonne chose à une fin ou du moins une mauvaise passe ...

Bien que la Russie soit calme depuis tant d'année et que la guerre n'y soit pas présente, celle-ci se manifesta un beau jour d'été... Car la Terre Sainte décida de livrer bataille à cette chère Russie et la rage du sang et des armes atteint bientôt le paisible petit hameau ou vivait la famille... En une nuit, Remüen crût revoir défiler sous ses yeux éteints par le temps la tragédie qui avait fait rage en Irlande, dans le domaine des Simélines. Les maisons alentours brûlaient déjà tandis qu'armé d'une hache, Josef et le mari d'Olgä sortait hors de la maison pour combattre malheureusement la vie leur fit défaut quand une poutre rongée par le feu s'écrasa lourdement sur eux, tuant une dizaine de soldas et eux ... deux hommes bons qui ne voulaient que défendre leur famille...
Heva tomba alors en sanglots tandis qu'Olgä bien qu'atteinte elle aussi par le chagrin se forca à l'aider tout en menant bataille pour sortir de la maison. Damien aidait sa soeur si fragile et désormais paniquée à reprendre pied dans la réalité tandis que le patriarche les hâtait pour sortir rapidement.
Mais des soldas les rattrapérent bien vite et tuérent à bout portant les deux filles d'Olgä qui ne pouvant réprimer sa colère et se mit à hurler en secouant désespérement les cadavres de ses deux filles.
Daphné tremblait de peur tandis que sa mère la bloquait à "l'abris" dans ses bras, elle venait de perdre son mari et maintenant elle venait de s'apercevoir que Damien n'était plus là...


-"Damien!!! Damieeeeeeeen!!! Où es-tu!"

Un des soldats juste en face lui fit signe de se taire tout en affirmant que désormais ils étaient sous le joug de la Terre Sainte, mais Heva ne les écoutais plus et l'officier pointa alors le canon de son arme vers elle prêt à la tuer tandis que Daphné séchait ses larmes et regardait les soldats avec haine... Damien lui, ne revenait toujours pas et Heva continuait de crier son prénom.

-"Daphné!! Baisses toi!"

C'était la voix du patriarche qui venait de retentir, lui d'habitude si à l'écart venait d'envoyer de la terre dans les yeux des gardes qui surprit baissérent leur garde, tandis que la détente du pistolet fut pressée et qu'une détonation fit un vacarme...

-" MAMAN!!!"

C'était là la voix de Daphné, effrayée, accroupie sur le sol devant un nouveau cadavre ... celui de sa mère. Le Patriarche lui était étalé sur le sol, un des deux soldat l'avait frappé à la tête tandis que l'autre attrapa Daphné en la serrant vigoureusement contre lui, lui empêchant toute retraite.

-"Arrêtes de gigoter! Elle est morte! Tu m'entends? Morte! Et vu que tu devrais l'être aussi, rien ne nous interdit de profiter un peu de toi ... Aprés tout, on a le droit à un peu de détente nous aussi non?"

Un sourire carnassier et à la fois sadico-pervers se dessina sur les lévres de l'officer. Daphné était âgé de treize ans, il l'avait remarqué et lui même âgé que d'une vingtaine d'année, comptait bien en profiter.

-" Et tu as intêret de te laisser faire ma belle sinon c'est un autre canon que celui qui se trouve à dans ma main qui va te faire taire!"

Le visage de Daphné devint blême mais de tels propos ne pouvait la laisser de marbre. Courageuse elle mordit la main du soldat qui se trouvait devant sa bouche et en profita pour tenter de déguerpir mais le solda la rattrapa bien trop vite et se mit à la tirer par les cheveux.

-"Hop Hop Hop! Où comptais tu aller hein? Tu vas rester là ave..."

Dans un vacarme étrange, une sorte de lézard géant non... un dinosaure arriva et arrachât la tête du soldat, laissant le corps retomber sur le sol, inerte alors que Daphné en hurlant tomba et recula.

"-Un dinosaure?... Damien!?"

Le dinosaure disparut alors tandis que Damien descendait du toit d'une des maisons qui n'avait pas encore été brûlée. Il sauta donc à terre et se précipita vers sa soeur qu'il prit dans ses bras.

"-Désolé du retard... Tu sais bien qu'il me fallait un livre pour pouvoir faire ça ... Ils ne t'on rien fait? Où est ma maman?"

Daphné qui n'arrivait plus à aligner ses mots montra le cadavre de sa mère et des autres à son frère qui se retint de fondre en larme, il devrait désormais être là pour aider sa soeur et la protéger... Bien sûr, Daphné n'avait pas vraiment était étonnée par ce qui venait de se passer, depuis toute petite elle connaissait cet étrange pouvoir que possédait son frère, celui de sortir ou de faire entrer n'importe quoi dans les livres. Elle le serra dans ses bras tout en séchant ses larmes... Ils n'avaient plus de famille désormais... Qu'allaient-ils faire?
Damien partit vers le patriarche, remarquant qu'il n'était pas mort, il se mit à tenter de le réveiller tandis que Daphné se dirigea vers le corps de sa mère, pleurant à chaude larme elle traca du bout des doigts un rectangle autour du corps de sa défunte parente et en quelques instants, un cerceuil ornée de marbre et de diamand s'éleva et encercla la défunte pour la laisser reposer dans un emplacement que creusa Daphné juste en retracant un rectangle un peu plus loin.


"-Grand père! Grand père!!"

Damine venait de reveiller Remüen qui tentant de s'asseoir mais présentant qu'il n'y parviendrait pas, fit un dernier effort pour réveler ce qu'il savait aux enfants...
Deux heures passérent et le corps de Remüen finit par retomber sur le sol, inerte lui aussi... l'armée s'était retirée et les seuls survivants n'étaient que Daphné et Damien...


Ce qu'ils devraient faire maintenant c'était se rendre en Irlande, le patriarche leur avait dit d'y rejoindre un château magistral... la deumeure de la branche principal des Simélines... Là était leur unique chance de vivre sans danger pour le moment et de toute manniére ils étaient les deux derniers uniques héritiers de la suprématie qui renaîtra peut être un jour...

Le temps encore une fois fila et c'est trois ans plus tard en Irlande, que l'on retrouve Daphné et Damien, ils ont grandit, plus "matûres" et Daphné moins fragile... Ils se trouvent tous les deux devant un château en piteux état. Daphné un crayon à la main et Damien assis sur une pile de livres s'apprêtent à retaper le château avec leurs don tandis qu'un homme arrive... Un dénommé Almerys qui leur apprend nombre de chose et finit par nouer un "pacte" avec les deux enfants pour élever une école de mutants dans ce château... Les deux Simélines désormais au courant de leur vie de mutant acceptent la chose et repartent depuis le début avec Maître Almerys...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damaris L. Sil'Maya
{ Mère Inquisitrice }
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 28
Sexe : Fille
Surnom (mutant) : .
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Siméline~ Face une : Daphné Tia Öl [Fin!!!!]   Lun 21 Avr - 22:06

    C'est parfait !

    Fiche Validée

    Bon jeu =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Jumeaux Siméline~ Face une : Daphné Tia Öl [Fin!!!!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Jumeaux Siméline~ Face une : Daphné Tia Öl [Fin!!!!]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» mariés en face de l'église
» Signification de "mariés en face d'église" de LAURENT et COSNAY !
» 24/7 Zero ou Féline?
» ELF (Eyes Lips Face)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surion :: Hors rp :: Présentations :: Elèves-
Sauter vers: