AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jester Stana Lucifero Drayl

Aller en bas 
AuteurMessage
Jester S. L. Drayl
{ Maître d'Armes . Joker }
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 32
Surnom (mutant) : Joker.
Lien fiche : Jester S. L. Drayl
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Jester Stana Lucifero Drayl   Mar 22 Avr - 12:18


free music




*Nom : Stana Lucifero Drayl, mais les deux premiers sont "cachés" (cf Histoire.)

*Prénom : Jester (Rancune, Rom).

*Age : 21ans.

Surnom de Mutant : Joker.

*Histoire :

« Par diverses épreuves, Lucifer suscite des êtres humains à devenir forts, intelligents et généreux. Vous avez sûrement remarqué que c'est souvent lors d'une catastrophe que la solidarité s'instaure : le Mal engendre le Bien, par simple réaction. »


Famille reliée, malgré elle, à la religion. Comment expliquer le mode de vie si spéciale des Drayl ? Et d'ailleurs, pourquoi S. L. Drayl ? Et pas Stana L. D. ou S. Lucifero D. ? Pour de simples raisons : depuis toujours, la famille change le premier nom en fonction de l'évolution de la personne. "Stana", pour Jester, signifie qu'il est sur la deuxième marche de sa vie. A la première marche, Jester portait le nom de Tanas (Thanatos en grec). Il signifiait la première partie de sa vie, le début de la mortalité, autrement dit, sa naissance. Avec le passage a l'adolescence, son nom est devenur "Stana", qui peut signifier "Consolider", donc prendre ses repères, ses racines. Nul doute que d'ici peu, Jester grimpera à la troisième marche, empruntant le nom de "Nasa". Ce sera la découverte du monde des adultes, bien que le jeune homme ait déjà l'impression d'avoir les deux pieds dedans depuis quelques années. Et pour Lucifero ? Vous penserez très certainement à Lucifer, l'Archange Déchu, devenu la représentation de Sept Péchés Capitaux. La famille de Jester ne va pas dans les maternités ; ce sont les prêtres et moines des églises avoisinnantes qui viennent à leur domicile pour faire naître l'enfant, et suivant les marque qui seront dessinées sur la tête du nouveau né, ils lui donneront un second nom, qui l'associera à un Ange ou Archange. Pour Jester, en l'occurence, les paroles du prêtre figèrent la famille :

« Le Porteur de Lumière, Lucifero ! »

Lucifer. Le Tentateur, celui qui évolue dans l'Omnipotence divine et qui fut lui-même tenté par Dieu. L'enfant hurla à plein poumon, marquant le monde de son arrivée. La sienne, comme celle d'une nouvelle ère. L'enfant fut élevé dans les airs par le Prêtre, affirmant que cet enfant aurait une sombre destinée, dont il ne serait pas toujours le Maître mais qui, dans tous les cas, demandera énormément de sacrifices. le premier sacrifice fut d'ailleurs effectué à l'âge de deux ans, où sa mère, ayant peur des affirmations du prêtre tenta de le laisser à un orphelinat. Mais le père comprit les manigances de son épouse et l'en empêcha, prenant le petit sous son aile. La peau bleuté et les cheveux verts de Jester répugnaient sa mère et ses deux frères, mais il parvenait toujours à trouver du réconfort auprès de son père. Il était le seul qui voyait au de-là des apparences et qui songeait que son fils ne serait pas tenté comme l'eût été l'Archange par le passé. Il suffisait de le garder, de prendre soin de lui, et de lui donner toute l'affection dont il avait besoin. C'est pour cela que, malgré les différents avec les autres membres de la famille, les dix premières années de la vie du futur Joker se déroulèrent sans trop d'encombres. Cependant, la paix n'est pas éternelle, et la guerre éclatat le jour de son dixième anniversaire où, bizarrement, il se retrouva dans un autre pays, seul. Les secondes d'avant, il était sur une balançoire et observait ses frères jouer au ballon, avant d'en descendre et... pof ! Comme par magie, il s'était retrouvé en plein milieu d'une place, dans une ville où les habitants parlaient une langue qu'il ne connaissait absolument pas. Les gens le regardaient de travers, ce demandant où est-ce qu'il avait trainé pour posséder pareille couleur de cheveux et de peau. Complètement affolé, le garçon s'enfuit, courrant à l'aveuglette à travers les rues, ne sachant pas ce qui se passait. Après avoir trouvé un endroit calme, le jeune Jester avait longuement pleuré, réclamant son père et sa maison. Et, sans qu'il ne comprenne comment, il remarqua un petit quelque chose d'anormal devant lui, une sorte de déformation dans l'air, qui déchirait légèrement le mur d'en face. D'un coup, un énorme trou noir de sa taille apparu, et l'aspira ; Jester se retrouva devant la porte d'entrée de sa maison.
Il fallut plusieurs jours à l'enfant pour comprendre que ce pouvoir n'était pas hostile et qu'il ne risquait pas de se faire du mal. Il tenta à plusieurs reprises de faire apparaître à nouveau ce trou, voulant découvrir de nouveaux horizons, se demandant si cette ville où il s'était retrouvé n'était pas qu'une simple illusion. Il n'y parvint pas. Découragé et dégoûté d'être condamné à rester enfermé chez lui, Jester avait demandé à son père de le conduire à une bibliothèque, afin d'en apprendre plus sur le monde. Jester n'avait jamais mis les pieds à l'école depuis son premier pas à l'école primaire, où les enfants hurlèrent en le voyant. Blessé au plus profond de son être, Jester avait refusé de retourner à l'école. Son père n'insista jamais, et s'occupa lui-même de lui apprencre à lire et à écrire. Il lui apprit tout ce qu'il savait, mais le petit réclamait parfois plus que ce qu'il pouvait lui offrir. Alors, ils partaient à la bibliothèque et le petit découvrait lui-même, grâce aux ouvrages qu'il lisait, la grandeur du monde. C'est dans cette même bibliothèque qu'il réutilisa son don pour se transporter dans la demeure d'un Maître d'Armes puissant.
A quinze ans, Jester se retrouvait déjà aux côtés de camarades de combats, et il faisait face à ses ennemis avec bravoure. Il combattait pour l'Inquisition, et dévastait les rangs ennemis sans jamais ressentir la moindre crainte ou pitié pour les êtres qui passaient sous sa main. Parfois, Jester utilisait deux armes blanches, qu'il faisait se glisser entre les côtes de ses adversaire, ou bien qu'il envoyait dans une Distorsion pour viser une personne qui n'était pas à sa portée. Vif et efficace, il faisait parti des plus jeunes, à l'époque, mais aussi des meilleures. Mais Jester compris bien vite l'étendue de ses pouvoirs, autant que leur adversaire. Plusieurs de ses ennemis tentèrent de le rallier à leur cause, sentant la noirceur qui habitait son âme et son coeur. Ils le poussaient à la révolte.

« Peut-être plus tard, » répondait-il, « mais vous ne valez rien pour le moment. »

Pas dur de comprendre que Jester était du genre à se raller au plus fort ou à celui qui lui apportait le plus ; il se foutait royalement des raisons de son combat. Le garçon profitait de toutes ces batailles pour se perfectionnait dans ce qu'il avait découvert lors des entraînements en solitaire. Les années passèrent, et il gagna en puissance. Son don, bien qu'imparfait, était son arme la plus puissante et il s'en servait très souvent pour se déplacer. Mais le père de Jester, sa famille, dans tout ça ? Disons qu'ils le craignent. Le père, bien qu'il aime toujours son fils, sentait que la peur allait bientôt le dominer. L'étendue des pouvoirs de son enfant l'effrayait au plus haut point, et il ne comprenait pas la provenance de tous ces talents de guerriers. Et par-dessus tout, ce que la famille craignait, c'était une rébellion. Une révolte dans laquelle Jester, alias Joker, la carte Maîtresse, pourrait entraîner tout un tas de gens, dans le seul but de guerroyer et de renverser l'Ordre. Le simple fait qu'il s'appelle Jester Stana Lucifero Drayl effrayait sa famille... Mais est-ce que son nom avait véritablement un sens, pour sa destinée ?

*Physique : Avez-vous déjà vu pareille peau bleutée, et pareils cheveux verts ? Sauf chez les excentriques, personne ne possède naturellement ces couleurs, et encore moins ces espèces de tatouages rouge-orangé qui marquent ses jours ainsi que son torse et son dos. Tatouages qui, lorsque Jester utilise son don, semblent traversés vivement par une lumière montante. Le jeune homme n'est pas très grand, il doit à peine mesure un mètre soixante-dix, pour quelques soixantes kilos. Il semble mince et fragile, alors qu'en réalité, il possède une puissance hors norme. Il utilise l'énergie de ses sentiments pour accoître la force de ses muscles. Sur son corps, à divers endroits, on croise parfois quelques cicatrices, vieilles comme récentes, certaines qui disparaitront et d'autres qui le marqueront à vie. Jester possède un regard que l'on qualifie de "fou" par moment. Son regard est sûrement la "chose" qui effraie le plus les gens. Dans ses pupilles fendues brillent la folie et le mépris, à la limite de la haine et du dégoût. Mais, impossible de savoir à quoi il pense, car bien souvent, le regard ne suit pas les paroles, ni les actions... certains doutent, d'autres se sont fait à l'idée que le regard de Jester était un traitre.



Quant à ses vêtements, ils sont de couleur orange, jaune et rouge, et sont totalement rapiécés n'importe comment. A le voir, on dirait un zombie sorti tout droit d'un film d'horreur. Et jamais personne ne le voit changer ses vêtements, comme s'il n'avait que ceux-là. (*flemme de continuer xD*)

*Caractère : Petite peste égoïste et menteuse, es-tu là ? Sadique à souhait, vantarde et manipulatrice, ne penses-tu qu'à ta poire en laissant celle des autres moisir ? Comme une mante pas très croyante en Dieu, tu dévores tes proies une à une en ne leur laissant aucun autre échapatoire, tu les pièges et les extermines sans une once de pitié. Ta cruauté serait sans égale si toutefois n'existait pas en ce bas monde l'homme au coeur froid, Dieu des Enfers, Maître des Démons et représentant des 7 péchés capitaux. Ton goût pour le luxe égale ta jalousie envers ces bourges et ta colère est supérieure à tout autre sentiment. La traitrise tu connais puisque tu l'infliges, car mieux vaut trahir avant d'être trahis... Maligne et calculatrice, tu préfères inventer des plans compliqués afin d'assurer ta victoire en ayant été la seule à comprendre ce qu'il s'est passé ; tu n'es pas dupe et ne tombes pas facilement dans les pièges que l'on te tend. Rancune, ton prénom deuxième, te pourris jusqu'à la moelle et par la vengeance tu ne connaîtras que la soif de puissance ; tu as dit « Adieu » à la sérénité à tout jamais, sachant pertinemment qu'elle t'avait déjà abandonnée, et ce, jusqu'à la fin de ta vie. Mais l'espoir fait vivre, dit-on, alors qu'espères-tu, à rester ainsi en vie, vivant au dépend des désirs et caprices de la nature, soustrayant chaque être à tes volontés ? Amour. Fraction de seconde éternelle, marqueuse de temps, vieille et jeune. L'incapacité à savoir gérer ses émotions, doutes constants et plaintes quotidiennes. Besoin primaire. Mot insensé très significatif. Logique ? Comme la feuille tombée d'automne ; éternelle sans l'être, renouvelée avec le nouveau temps, morte avec l'ancien. Eternité morbide et criminelle n'existe que dans le temps limité. Logique illogique, tout le monde refuse en acceptant. Cercle vicieux qui trompe le monde entier avec ses mystères. Non, toi, Rancune, Jeune Joker, n'es pas comme les autres. Penser de façon anormale, inhabituelle, incompréhensible ; là est tout ton art. Tu penses, Tu es, mais tu n'es pas et ne penses pas en même temps. Que pourraient-ils dire d'un être qui leur semble tout et rien à la fois ? Quelqu'un d'intelligemment débile comme débilement intelligent ? Tout porte à confusion dans cet être ou le paradoxe est maître de chaque chose. Tout cela ne semble rien vouloir dire, et pourtant, tout a un sens. Ne crois pas au hasard. Tu penses ce que tu écris mais n'écris pas comme tu penses... voilà la raison de leur incompréhension. Ces pensées, tu les exprimes à travers des phrases, des mots, des points d'interrogations qui n'en sont pas, des expressions, des gestes, de mouvement de lèvres. Tout, et rien. Ton immobilité peut être plus bavard que la phrase elle-même dite. Qu'ils ne cherchent pas à attraper la lumière ; ils ne feront que la transformer en ombre. Petit mystère sur pattes, grande enigme charismatique, voilà l'ange déchu aux yeux glacés et à la peau sale et bleuie. L'être clair et sombre, l'être qui se prend pour Dieu comme pour vers de terre. Une jeune personne dans l'ombre qui ne vit et ne jure que par le doute et l'incertitude, le mystère et l'angoisse ; passé douloureux, questions sans réponses et surtout, colère bourdonante, lui ordonant de tout détruire. Mais la raison, elle, a son mot à dire et le petit être se cache dans son monde ; les ténèbres. Il surveille, de près comme de loin, mais sans qu'on le repère ; la panthère noire chasse la nuit, son pelage se confondant avec l'obscurité lui donne plus de facilité. La Panthère... ou le Loup qui, les soirs de pleine lune, hurle sa douleur à l'astre afin que celui-ci, de sa lumière, nettoie les plaies de son âme, ne serait-ce que pour une soirée. Comme le Loup et la Panthère, le Joker protège et attaque. Tantôt agressif, tantôt sur la défensive, l'être mystère perturbe son entourage de par sa logique illogique. Comme la lune se cache dans l'ombre durant la journée, le masque qu'il porte ne s'estompe que la nuit tombée. Jalousie et mépris, arrogance et assurance, est-ce vraiment ce qu'il pense ? Il pense ce qu'il écrit, mais il n'écrit pas ce qu'il pense ; pourquoi ne pourrait-il pas penser ce qu'il fait sans pour autant faire ce à quoi il pense ? Les apparences sont parfois trompeuses, dit-on. A prendre au pied de la lettre, car cette dernière, de toute façon, est trop haute pour que vous puissiez la prendre en haut. Jester est hissé au rang d'être supérieur, tout comme inférieur. Soit trop haut, soit trop bas, mais jamais dans la normale.


Comment avez vous connu ce forum ? : x'3 ♥
Que pensez-vous du design ? Y'a un truc qui me dérange, mais je trouve pas quoi... >w<

CODE Validé par Damaris


Dernière édition par Jester S. L. Drayl le Mar 22 Avr - 23:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jester S. L. Drayl
{ Maître d'Armes . Joker }
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 32
Surnom (mutant) : Joker.
Lien fiche : Jester S. L. Drayl
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Jester Stana Lucifero Drayl   Mar 22 Avr - 15:57

*Relation avec les humains normaux ou avec les mutants (pour les non mutants) : N'étant pas très sociable de nature, il est difficile d'établir le contact avec des humains, vu son apparence. Il n'inspire pas confiance, et donc, les gens l'évitent. Remarque, cela ne lui déplait pas, car il avouerait éprouver une certaine répulsion à l'idée de devoir parler avec une personne qui ne possède pas de pouvoirs. Quoiqu'il en soit, Jester n'aime pas les gens "faibles"...

*Don : Distorsion Spatiale. Un don qui n'est pas à prendre à la légère. Distorsion Spatiale... on en parle souvent comme étant à l'origine des trous noirs dans l'espace. Des évènements rares, et exceptionnels, mais surtout extrêmement dangereux. Ces évènements mystérieux dont on ne connait pas le bout du fil ; où mènent ces trous ? Jester, alias Joker, est probablement l'une des seules personnes qui puisse trouver la réponse. Il se sert de son don pour créer des "trous de ver" et se déplacer ainsi instantanément, où il le désire. De plus, il peut ralentir les mouvements d'une personne, jusqu'à même la clouer au sol comme si elle pesait plus d'une tonne. L'attraction gravitationelle est un autre outil maniable grâce à la Distorsion Spatiale. Ce n'est que la base de son don. Sans doute pourrait-il faire tout un tas de choses avec, mais la puissance que dégage le Distorsion Spatiale est plutôt effrayante, et très fatiguante. En réalité, personne ne l'a jamais vraiment vu utiliser la Distorsion autre qu'en tant que moyen de transport. Jester ne peut l'enclancher qu'avec ces marques rouges, dessinées sur son visage. Enfin, il en a d'autres sur tout le corps, mais celes-ci étant plus visibles, tout le monde ignore qu'il faut en avoir à bien d'autres endroits pour pouvoir passer par les Disorsions Spatiales, sans quoi on risquerait de "se perdre" dans la porte... Autrement dit, perdre un bras, une jambe, et pourquoi pas sa tête ? Jester est le seul à pouvoir passer par ces portes qu'il crée. Et l'on pense aussi que ses vêtement sont une "protection"... oO

*Défaut du don : Pour faire simple, je dirais la difficulté. Ce don est dévastateur si l'on apprendre à le maîtriser, pouvant servir dans bien des situations, mais il n'est pas aisé de savoir quoi faire et comment faire. De ce fait, le don est plutôt long à se déclencher sous forme offensive, ce qui peut donner pas mal d'ouvertures aux adversaires. D'une certaine façon, Jester préfère utiliser le côté pratique et défensif de son pouvoir.

*Qualités : Les qualités ? Talentueux, persévérant, perfectionniste. Il se sait fort, mais pas invincible. Première chose. Il se rend compte aussi qu'il n'est pas la science infuse et qu'il ne possédera jamais tout le savoir du monde. C'est quelqu'un de calme, en général, mystérieux et intriguant. Il attire les regards, bien qu'il suscite le dégoût. Les gens le respectent, et, à première vue, il semble très fidèle, loyal, et honnête envers lui-même. Il se bat toujours pour l'Inquisition, et son talent lui a valut le poste de Maître d'Armes, afin d'enseigner à d'autres...

*Défauts : ...qui ne sont que ses pantins, selon lui, bien qu'il n'en parle à personne. Jester a la fâcheuse tendance à se renfermer sur lui-même, comme une huître, dès qu'une personne semble l'approcher un peu trop près. C'est un bon comédien, mais il prend tout le monde pour des billes. Ce n'est pas qu'il se sur-estime... en fait, il sous-estime les gens. Il n'a vraiment aucune estime pour son entourage. Méprisant, froid, trop exigeant, trop perfectionniste, trop mystérieux, trop intriguant, trop étrange, trop inhabituel, trop "trop"... tout semble en "trop" ou bien "pas assez". Un être incomplet et inéquilibré.

*Poste souhaité : Maître d'Armes.


Dernière édition par Jester S. L. Drayl le Mar 22 Avr - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damaris L. Sil'Maya
{ Mère Inquisitrice }
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 28
Sexe : Fille
Surnom (mutant) : .
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Jester Stana Lucifero Drayl   Mar 22 Avr - 23:21

    C'est parfait !

    Fiche Validée !

    Bon jeu =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jester Stana Lucifero Drayl   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jester Stana Lucifero Drayl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Copenhagen 1981 (stana avec le M903 )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surion :: Hors rp :: Présentations :: Membres du Personnel-
Sauter vers: